2007-02-28

Un sophisme qui a la cote

Un homme respectable - Dessin de Renaud Bouret (1979) Un homme respectable - Dessin de Renaud Bouret (1979)

Avis : Les textes publiés dans cette section proposent des réflexions et non des opinions; des hypothèses et non des certitudes; un éclairage particulier et non une vue d'ensemble. Les arguments évoqués méritent d'être critiqués et non d'être censurés. (Giordano Bruno)

Parmi les déductions suivantes, lesquelles vous semblent être correctes?

  • Tous les pyromanes sont des hommes, donc tous les hommes sont pyromanes.
  • Les incendiaires de bus sont souvent des fils d'immigrés, donc les fils d'immigrés sont souvent des incendiaires de bus.
  • La plupart des chômeurs sont des femmes, donc la plupart des femmes sont au chômage.
  • Un violeur peut être n'importe qui (jeune, vieux; cravaté, débraillé; bourgeois, prolétaire; etc.), donc n'importe qui peut être un violeur.
  • Les bourreaux d'enfants ont généralement été eux-mêmes battus par leurs parents, donc les enfants battus ont de fortes chances de devenir à leur tour des bourreaux d'enfants.

À vrai dire, toutes les affirmations ci-dessus sont construites sur la même erreur méthodologique, sur une fausse réciprocité qui consiste à attribuer à tout un ensemble les propriétés d'un de ses sous-ensembles. Le tableau suivant, tiré de l'enquête de J. Kaufman et E. Ziegler de l'Université Yale (in Sciences Humaines, no65, octobre 1996), nous permettra de mieux comprendre le mécanisme de ce vice de raisonnement.

Sur 282 parents admis à l'hôpital pour des soins divers, on a constaté que 49 d'entre eux avaient été maltraités autrefois par leurs parents, et que 10 d'entre eux maltraitaient leurs propres enfants. Ces deux derniers chiffres représentent respectivement le total de la première ligne et de la première colonne du tableau ci-dessous.

Enfants maltraitésEnfants non maltraitésTotal
Parents maltraités94049
Parents non maltraités1232233
Total10272282

Que doit-on déduire de ce tableau? On peut d'abord affirmer que la presque totalité (9 sur 10) des enfants maltraités étaient issus de parents maltraités. Cela confirme la croyance populaire. Mais il est clair que la réciproque n'est pas vraie, puisque l'immense majorité des parents maltraités (40 sur 49) ne maltraitent pas leurs enfants.

Attribuer à un individu certaines caractéristiques fréquentes de son groupe est déjà hasardeux : même s'ils ne sont pas légion, il existe des Japonais qui ne mangent jamais de poisson cru, des Texans qui dédaignent le bifteck et des Italiens qui « haïssent » la pasta asciutta. Mais ici, l'erreur va bien plus loin puisque, le plus souvent, on attribue à tout un groupe des caractéristiques qui ne concernent qu'une infime minorité de ses membres.

Le dictionnaire Webster abrégé, qui était inclus dans les fournitures scolaires de notre école de l'Iowa, contenait une série de maximes, dont celle-ci : « Tous les étrangers ne sont pas des faux-monnayeurs, mais tous les faux-monnayeurs sont probablement des étrangers ». Cette proposition est-elle si abominable qu'elle en a l'air? Contrairement aux phrases citées plus haut, celle-ci ne contient aucune erreur logique. Elle pourrait être fausse comme elle pourrait être vraie, mais elle ne saurait être absurde. Peut-être souligne-t-elle simplement le fait que les faux-monnayeurs préfèrent se livrer à leurs activités loin de leur patelin, là où personne ne les connaît.

La bêtise est souvent plus redoutable que la méchanceté. Ceux qui se targuent de lutter contre les préjugés devraient savoir que des rudiments de méthodologie sont plus utiles que de longs et fastidieux sermons sur la tolérance. Ce principe s'applique autant au prêcheur qu'à ses ouailles.

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Désolé d'être hors-sujet:

Est-ce que c'est vous qui aviez remplacé Bernard Lefevbre en économie le vendredi 26 janvier dernier, de 8 à 11 heures (c'était le premier cours de la session que M.Lefevbre était censé avoir avec ce groupe)?

... ne vous inquiètez pas, c'est n'est pas une enquête de la C.I.A.

Bai Lide a dit...

Oui, je ne peux le nier (否认 fǒurèn), n'ayant aucun alibi sous la main. J'étais donc sur les lieux (现场 xiànchǎng) entre 8h et 11h.

Vous êtes effectivement hors sujet (与主体无关 yǔ zhǔtǐ wúguān).

Bai Lide